18 Sep 2018

Journée d’études : la sculpture symboliste vendredi 5 octobre

Entre « second romantisme » et Art nouveau, l’espace occupé par la sculpture dite symboliste se situe au carrefour de nombreuses questions. Qu’il s’agisse des sujets traités ou de la pratique artistique, de ses sources littéraires ou, à l’autre bout de la chaîne, de ses déclinaisons décoratives, le symbolisme en sculpture reste un objet d’étude imparfaitement cerné.

 

Programme du vendredi 5 octobre

MATINÉE
9h30
Accueil du public

9h45
Introduction par Adriana Sotropa

Des mots aux discours

10h00
Laura Fanti
De l’académisme à l’idéalisme : les voies de la sculpture belge au symbolisme

10h30
Ewa Ziembinska
Le rôle de l’artiste et le processus créatif dans la sculpture polonaise de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.

Questions de genre

11h30
Léa Jaurégui
Le royaume de l’entre-deux : l’androgyne à l’épreuve de la sculpture (1880-1910)

12h00
Liisa Lindgren
Sigrid af Forselles and Helen Westermarck, the Sculptor and her Supporter

APRÈS-MIDI
Visions du symbolisme : formes, thèmes, sujets

14h30
Louis Gevart
Du symbolisme au vitalisme : la sculpture scandinave entre deux siècles

15h00
Maria Aivalioti
La sculpture symboliste grecque : entre les échos du mouvement et la tradition hellénique

16h00
Marie Gevart-Dekaeke
Entre symbolisme et intimisme : ambiguïtés stylistiques dans la sculpture fin-de-siècle

Conférence de clôture

16h30
Alexandra Parigoris
Le Traité du Narcisse de Gide, Pound et Lost in Translation

 

PLUS D’INFORMATION